16 Février 2011

Herschel s'attaque aux halos de matière noire des galaxies

De combien de matière noire a-t-on besoin pour déclencher une flambée d'étoiles - ou "starburst galaxies" - dans les berceaux cosmiques où sont nées les galaxies ? Une nouvelle étude, basée sur les données de l'observatoire spatial Herschel, a révélé que des halos de matière noires d'une masse supérieure à 300 milliards de fois celle de notre Soleil sont particulièrement efficaces pour initialiser des flambées d'étoiles, étant donné qu'elles abritent les galaxies les plus actives pour la formation d'étoiles dans l'Univers. Les astronomes ont découvert ce seuil clé en mesurant les petites fluctuations dans le fond cosmique infrarouge, c'est-à-dire l'émission diffuse intégrée produite par la poussière de toutes les galaxies qui ont existé. Ces fluctuations révèlent la distribution des galaxies ainsi que celle des halos de matière noire qui les masquent. Ces résultats ont été publiés dans le numéro du 24 février de la revue Nature et sur internet.

 Amblard, Cooray, Serra et al., Nature, 2011
Distribution de la matière noire, obtenue par simulation numérique, dans l'univers il y a environ 10 milliards d'années. Crédit : Amblard, Cooray, Serra et al., Nature, 2011

Lire l'article sur le site de Herschel France
Lire aussi l'article sur le site de l'ESA (en anglais)
Voir aussi l'article dans la revue Nature (en anglais)