18 Mars 2014

Herschel fini la plus grande étude sur la poussière cosmique dans l'Univers local

Le plus grand recensement de poussière dans les galaxies locales à partir de données de l'observatoire spatial Herschel de l'ESA, est terminé, laissant un grand héritage à la communauté scientifique. Les grains de poussière cosmique sont minuscules mais un ingrédient fondamental dans la recette de gaz et poussière pour créer des étoiles et des planètes. En dépit de son importance, nous n'avons qu'une image imparfaite des propriétés de la poussière dans les galaxies au-delà de la Voie Lactée. Les questions clés incluent comment varie la poussière en fonction du type de galaxie, et comment cela peut affecter notre compréhension de la façon dont les galaxies évoluent.

Avant de conclure ses observations en avril 2013, Herschel a fourni la plus grande vue d'ensemble de la poussière cosmique, couvrant une large gamme de galaxies proches situées entre 50 et 80 million d'années lumières de la Terre. Le catalogue contient 323 galaxies avec des taux de formation d'étoiles et des compositions chimiques différentes, observées par les instruments d'Herschel dans les longueurs d'ondes de l'infrarouge lointain et du submillimétrique. Un échantillon de ces galaxies est montré dans le collage ci-dessous, rangées depuis les galaxies riches en poussières en haut à gauche jusqu'aux galaxies pauvres en poussières en bas à droite.

Collage des galaxies de l'étude de référence d'Herschel en longueurs d'ondes infrarouge/submillimétrique par Herschel (à gauche) et dans les longueurs d'ondes visible par l'étude du ciel numérique Sloan (Sloan Digital Sky Survey : SDSS, à droite). © ESA/Herschel/HRS-SAG2 et HeViCS Key Programmes/Sloan Digital Sky Survey/ L. Cortese (Swinburne University)
Collage des galaxies de l'étude de référence d'Herschel en longueurs d'ondes infrarouge/submillimétrique par Herschel (à gauche) et dans les longueurs d'ondes visible par l'étude du ciel numérique Sloan (Sloan Digital Sky Survey : SDSS, à droite).
© ESA/Herschel/HRS-SAG2 et HeViCS Key Programmes/Sloan Digital Sky Survey/ L. Cortese (Swinburne University)

Lire la nouvelle sur le site de l'ESA (en anglais)